Le Silence

Le silence, est constitutif de l'homme, il est son être même. En son centre, l'homme est silencieux. Aucune parole dans ce silence, aucun mouvement, aucune pensée, aucune image. Le silence est naturel à l’homme, puisqu'il est son être même...

Jacques Gudin

Jacques Gudin
Psychanalyste Jungien, spécialiste des religions, diplômé en Viniyoga

| dossier

Le Silence
Le Silence, par Jacques Gudin

Il n'y a par conséquent rien à faire pour être silencieux, c'est la nature profonde de chacun. Cet être silencieux que nous sommes à l'intime de nous-mêmes, est notre véritable nature, notre essence, la dimension absolue de nous-mêmes.

La dimension relative de notre être

Mais, l'homme ne connaît pas le repos qui est au cœur de lui-même. Son esprit est trop arrogant, ses émotions trop actives, ses pulsions trop bruyantes, il est sous l'emprise de son moi. C’est notre être dans sa condition existentielle, et la dimension relative de nous-mêmes.

Dans notre dimension relative, nous cherchons le calme, et nous cherchons à "faire le silence". De là découlent toutes les pratiques, toutes les techniques qui cherchent par le contrôle, à apaiser les puissantes énergies de la psyché. Il peut y avoir un certain succès dans cet effort, un mental apaisé est déjà une bénédiction pour l'être tourmenté...

Notre dimension absolue : le silence

Mais cela n’est pas le grand silence de l’Etre, puisque ce silence n’est pas permanent, il va et vient au rythme des efforts, et retourne facilement à l’agitation. Déçu, il lui faudra continuer son apprentissage, par l'abandon de toutes revendications. Arrogant, il devra abandonner tout acte de volonté, et trouver la soumission. Le chercheur de silence, devra abandonner les moyens habiles, et les pratiques qu'il aime tant utiliser ; car il les utilise pour s’approprier le silence. Comme le silence n’est pas à conquérir, puisqu’il est notre propre cœur, le chercheur devra déposer les armes, et rentrer dans l’inconnu de lui-même, sans plus rien savoir, et sans plus rien attendre...

Nous voici aux portes du royaume, encore un pas ; s'oublier soi-même... Car tant qu’il y a la volonté d'être, il n'y a pas de vrai silence...

Alors, ayant tout abandonné, le cœur se révèle comme la demeure de la Paix infinie ; celle qui a toujours été, et qui ne saurait avoir de déclin...

Lectures sur les mêmes thèmes

Derniers articles

Yoga Nantes sur les réseaux sociaux

Yoga Nantes sur les réseaux sociaux

Par Yoga Nantes | | Yoga Nantes

Les réseaux sociaux sont de nos jours un des indispensables dans la communication, bien que très utilisés, ce sont aussi eux qui représentent le plus de temps en terme de création et de gestion. Sur les réseaux sociaux, le yoga y est très représenté,...

Lire la suite

Le Silence

Le Silence

Par Jacques Gudin | | dossier

Le silence, est constitutif de l'homme, il est son être même. En son centre, l'homme est silencieux. Aucune parole dans ce silence, aucun mouvement, aucune pensée, aucune image. Le silence est naturel à l’homme, puisqu'il est son être même......

Lire la suite

Voir tous les articles >

Newsletter